Auteur : Caroline Gauthier

CORPS ET TRESOR

Elle avait écouté avec sa tête… Ce qui l’avait amenée dans un espace de conquête. Elle avait écouté avec son égo… Ce qui l’avait amenée à vouloir grimper tout là-haut… Elle avait été dominée par son mental, celui qui divise sépare et veut être le roi du bal… Elle avait voulu réussir, pour que quelqu’un enfin la regarde et puisse la chérir… Elle avait comme cela construit des barricades loin de son corps et de son senti, pour briller dans une société sans vie. Elle avait comme cela oublié son vivant, en donnant le contrôle à son cerveau brillant....

Lire la suite

JE POUSSE UN CRI POUR LA FEMME

Ce cri est pour la femme ! En tant que femme je me suis longtemps cherchée… Trop cherchée… Je me  suis même perdue… Où ???? À qui la faute ? D’abord, je me suis cherchée dans la religion catholique… Mais : Pas de féminin dans la religion. Le féminin a été évincée. Vous allez me dire… Mais il y a Marie ! Ce féminin parfait et idéal que j’ai essayé d’atteindre. J’ai essayé oui… Et … Je me suis plantée… Quelle femme pourrait ressembler à Marie ? Astrale ? Aimante ? Asexuée ? Parfaite ? Ethérée ? Serviable ?...

Lire la suite

RÊVE

RÊVE : Son rêve était de faire entrer comme une bouffée d’ouragan, dans cette société pâle le monde sauvage du vivant. Elle voulait voir la lueur dans les yeux des gens quand on parle de la nature et de ses éléments. Elle espérait secrètement que de le communiquer avec les personnes alentours, lui donnerait la force de se donner sa bouffée d’oxygène sans détour. Elle sentait sa faim de terre et sa soif d’orages, mais elle était impuissante à cause d’obligations qui l’enfermaient. Pourtant, elle était affamée. Elle espérait qu’à chaque fois qu’elle hurlerait son besoin de nature comme...

Lire la suite

POURQUOI LE CORPS ?

« QUI SUIS-JE ? » Cette question est l’une des plus posée dans les stages de spiritualité ! Elle tapisse aussi  les livres de développement personnel… L’idée est de se la poser un nombre de fois incalculable, jusqu’à ce que l’on parvienne au centre de nous-même. Je me suis donc prêtée au jeu… Je me vois me la poser pendant des heures dans un stage de développement personnel. Sous une chaleur accablante, avec des gouttes de sueurs qui me perlaient sur le front, … je me masturbais le cerveau… : « Je suis Directrice d’un Organisme de Formation »…Heu… Non… C’est plus profond...

Lire la suite