Mois : décembre 2015

NOTRE SOUFFRANCE CACHE NOTRE PLUS GRAND POTENTIEL

Créer c’est sortir de sa zone se confort… C’est remettre en cause ce à quoi nous sommes habitués. Ce qui est familier est porteur de routine… Ce qui soi-disant sécurise nous enferme, car nous sortons alors du flux de la vie qui par définition est faite de mouvement . Un gardien est là pour nous empêcher d’ouvrir la porte de l’inconnu et du mouvement… Ce gardien veut nous protéger de la peur. Mais nous nous coupons alors des possibilités infinies de la vie. Sortir de sa zone de confort, c’est recevoir en échange et en cadeau une merveilleuse énergie. Quand...

Lire la suite

ÉLOGE AU MASCULIN

Cet article est dédié aux hommes ou à notre homme intérieur.  Il est vrai que dans mes écrits, je mets beaucoup en avant le féminin. Je pose souvent les émotions, les sensations, la réceptivité, l’écoute, l’amour et le corps au premier plan, non pas parce que c’est plus important ; mais parce que de mon point de vue le féminin a été trop longtemps oublié, renié. Et il était essentiel qu’il revienne à la surface dans ce monde à dominance masculine (dans le monde spirituel et économique) En effet, pour moi, il était essentiel dans un premier temps de réhabiliter...

Lire la suite

À NOËL, NOUS FAISONS TOUT DE TRAVERS

Qu’allons-nous faire en ces périodes de fêtes de fin d’année ? Courir partout et continuer à acheter ? Au moment justement où nous devrions nous intérioriser ?   Nous avons passé une porte comme chaque année, Celle du solstice d’hiver, du 22 décembre qu’il aurait fallu célébrer …   Mais nous sommes-nous vraiment interrogés sur ce que cela signifiait ? Le 22 décembre  marque le moment comme chaque année, où la nuit était la plus longue et s’est bien étirée.   A ce moment là, le recentrage sur soi devrait être le plus important, Et nous devrions être de...

Lire la suite

POÈME : SORTIR DE LA SOUFFRANCE

Elle traversait l’inacceptable depuis un bon bout de temps ; et elle se demandait s’il y en avait encore pour longtemps. Elle criait à l’injustice de vivre un tel supplice … Quand allaient s’arrêter toutes ses souffrances que la vie mettait sur ces pas en permanence ? Il y avait-il une fin ? Quelqu’un allait-il enfin lui tendre la main ? Cela faisait tellement de temps que cela durait, qu’elle n’arrivait même plus à lutter. Un soir très tard, va savoir pourquoi elle changea de regard. Elle quitta le chaos de sa tête, tête qui était pleine de requêtes. ...

Lire la suite

POURQUOI LES « GENTILS » SE FONT-IL SOUVENT AVOIR?

Quelle est l’émotion qui pourrait sauver tant de « gentils » envahis par des manipulateurs, pervers et autres bourreaux , mais que ces derniers se refusent de sentir sans être coupables ? Quelle est l’émotion qui est reléguée au rang des parias et qui pourrait pourtant redresser tant de gens et les faire même sortir du statut de victime ? Quelle est l’émotion que l’on nous enseigne être le mal suprême, alors qu’elle est une énergie de vie par excellence ? Il y a une réelle tromperie qu’il convient de mettre en lumière, car l’on pense immédiatement que le fait de ressentir de la...

Lire la suite
  • 1
  • 2